Datum: 25.01.11 12:38
Kategorie: Diaspora-Afrika

Von: African Peer Review Mechanism

Afrique du Sud: Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP)

Gouvernance du MAEP : Pas de consensus à l’issue de la réunion entre les membres du Panel et les Points Focaux 

Midrand (Afrique du Sud) – 15 Janvier 2011. Une réunion regroupant les membres du Panel des Eminentes Personnalités du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) et les représentants des Points Focaux de l’Afrique du Sud, de l’Ethiopie, du Kenya, du Lesotho et du Nigeria, a eu lieu le 15 janvier à Johannesburg, à l’initiative du Point Focal sud africain, le ministre Masenyani Richard Baloyi.  

Leurs échanges ont principalement porté sur le contenu du manuel de procédures régissant le fonctionnement du MAEP. Fondé sur le paragraphe 28 de l’Acte constitutif du MAEP qui prescrit un réexamen de ses documents de base tous les cinq ans, ce projet de 11 pages a été proposé par les Points Focaux suite à une rencontre en novembre 2010 à Addis-Abeba (Ethiopie).

Il n’a pas donné lieu à un consensus entre les deux parties. Les conditions n’étaient pas remplies pour prendre une résolution pertinente et pleinement conforme aux principes primordiaux consignés dans les textes fondamentaux du MAEP. 

Les questions clé restent donc en suspens, notamment celles relatives à la recodification des instances constitutives du socle institutionnel du MAEP et à la redéfinition corrélative de leurs relations organiques et fonctionnelles. 

Les discussions se poursuivront dans un cadre plus large, les représentants des Points Focaux ayant décidé de consulter leur Comité plénier, c’est-à-dire l’ensemble de leurs collègues des 29 pays membres du MAEP. 

Pour leur part, les membres du Panel du MAEP vont prendre encore suffisamment de recul pour examiner attentivement la dernière mouture adoptée par les Points Focaux le 15 janvier à Johannesburg. Cela leur permettra de formuler des contre-propositions devant être adressées à l’organe souverain du MAEP, conformément au vœu exprimé par le Président du Forum du MAEP, Son Excellence Meles Zenawi, Premier ministre de l’Ethiopie. 

Le Panel des Eminentes Personnalités du MAEP honorera cet engagement avant le 14e Forum des Chefs d’Etat et de Gouvernement participant au Mécanisme qui va se tenir le 29 janvier à Addis-Abeba. 

La rencontre avec les Points Focaux faisait suite à la 46e réunion du Panel du MAEP, tenue du 13 au 14 janvier 2011 à Johannesburg. Au-delà de la préparation du 14e Forum du MAEP - dont les enjeux sont importants pour l’avenir de cet organe de l’Union africaine (UA)-, cette session a permis faire le point sur la marche de l’institution et sur sa participation à l’exposition qui sera organisée du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba, en marge du 16e Sommet de l’UA.  

Mis en place en 2003 dans le cadre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le MAEP est un instrument d’auto-évaluation auquel adhèrent librement et volontairement les Etats membres de l’Union Africaine (UA). Il suffit, pour cela, de ratifier le Protocole d’Accord du MAEP issu de la Déclaration de l’Union Africaine de Durban de juillet 2002 (Memorandum of understanding - MoU). 

Le MAEP a pour but primordial d’encourager l’adoption de politiques, normes et pratiques en vue de promouvoir la stabilité politique, une croissance économique élevé, un développement durable et une intégration économique sous-régionale et continentale accélérée. Il travaille sur la base des principes fondés sur la transparence, la responsabilité et l’absence de toute pression et manipulation politique ou diplomatique.

Au niveau continental, trois structures principales assurent son fonctionnement et son opérationnalité : 

▪ Le Forum du MAEP. Il est constitué des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres. C’est l’instance décisionnelle la plus haute du MAEP. Elle se réunit deux fois par an. 

▪ Le Panel des Eminentes Personnalités du MAEP (Panel). Ses membres sont nommés par le Forum pour superviser, en toute indépendance, le processus d’évaluation et en garantir l’intégrité. Ils ont aussi pour mandat d’examiner le rapport d’évaluation et de faire des recommandations au Forum. Il est actuellement composé de :

  • Professeur Mohamed-Séghir Babès, Président (Algérie, Représentant l’Afrique du Nord)
  • Madame Domitilla Mukantaganzwa, Vice-présidente (Rwanda, Représentant l’Afrique de l’Est)
  • Maître Akere Muna (Cameroun, Représentant l’Afrique centrale)
  • Maître Julienne Ondziel Gnelenga (Congo, Représentant l’Afrique centrale)
  • Professeur Amos C. Sawyer (Liberia, Représentant l’Afrique de l’Ouest)

▪ Le Secrétariat du MAEP. Basé à Midrand en Afrique du Sud, cette structure coordonne les activités du MAEP et lui fournit, entre autres, un appui technique et administratif. Par ailleurs, elle met en place une base de données sur la situation politique, économique et sociale des Etats membres, propose des indicateurs de performance, suit et analyse les résultats de chaque pays concerné...

Le MAEP compte pour l’instant une trentaine de pays membres, dont treize ont été déjà évalués. La Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) sont ses trois principaux partenaires stratégiques. 

A PROPOS DES RAPPORTS DISCUTES LORS DES FORUM DU MAEP : Six mois au plus tard après les débats sur son contenu, le Rapport d’évaluation nationale examiné par le Forum des Chefs d’Etat et de Gouvernement du MAEP  est officiellement et publiquement présenté aux structures sous-régionales et régionales. Celles-ci comprennent, entre autres, le Parlement panafricain, la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, le Conseil de paix et de sécurité, le Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC) de l’Union africaine. Le Rapport est par la suite mis à la disposition du grand public.

------------

(1) - Liste des Pays:

Afrique du Sud, Algérie, Angola, Benin, Burkina Faso, Cameroun, Djibouti, Egypte, Éthiopie, Gabon, Ghana, République du Congo, Kenya, Lesotho, Mali, Malawi, Mauritanie, Maurice, Mozambique, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tome & Principe, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Tanzanie, Togo, Zambie.

 







Kommentare

Keine Einträge

Kommentarformular

öster News from Österreich News from Deutschland News from Schweiz News from Österreich News from Deutschland News from Schweiz
25. Mai
2019mehr
Samstag

Suchen & Finden



Letzte Kommentare

Keine Einträge

designed and implemented by BILCOM