Datum: 19.04.11 21:13
Kategorie: Kolumnen, Diaspora-Afrika

 

Le testament spirituel de Mubabinge Bilolo

Chers Amis de Jésus et autre,


Je refuse de m'incliner devant n'importe quel aventurier, monstre ou dieu eurasiatique.

Cette religion est fausse et elle est une arme de domination. La domination spirituelle est la condition de toute autre domination.

Je n'ai aucun désir d'aller me mettre à côté de Jésus, de Marie, d'Abraham, de Allah, et autres ancêtres d'autres races. Je saluerai certes tout homme ou toute créature que je croiserai sur ma route, comme je le fais sur la terre.

Après ma mort, j'irai auprès de mes ancêtres, chez le Dieu de mes Ancêtres, Mungu-Nzambi-Mawesha, Imana, dans le Village des Bananes que je mangerai à l'ombre des palmiers du ciel.

Ma joie, mon bonheur, c'est auprès de mes ancêtres. C'est avec eux que j'irai danser le Mutwashi et le rythme de Bob Marley.

Mon peuple, ma race, n'a pas besoin de salut, car l'entrée dans le Village Balayé des Bananes n'a jamais été fermée.

Les morts ne sont pas morts. La mort n'existe pas. Je suis une Étoile Impérissable. Je suis avec mon Dieu Créateur et mes Ancêtres ici sur Terre, J'étais avec eux avant de venir visiter la terre et je serai avec eux pour l'éternité.

Le Dieu de mes Ancêtres, Nzambi-Mungu-Mvidi-Mukulu-Unkulunkulu, et mes ancêtres, la Vision d'une Afrique Heureuse et Unie dans l'Au-delà, constituent l'essentiel de mes attentes.

Si mon père, ma mère, mes ancêtres, n'intercédaient pas pour moi à l'entrée de Kala-Kakomba, du Village Balayé, je renoncerais à ce Village . Je ne mettrais mes pieds dans ce Village sur l'intercession d'un Jésus, d'une Marie ou de tout monstre.

Si l'Eurasiatique a un dieu qui est bon, il doit le prouver ici sur terre. Côte d'Ivoire est aujourd'hui victime de la barbarie eurasiatique. La Libye est détruite. Yemen est sans soutien. Haiti est sans soutien.

Les oeuvres du christianisme sont amères. Je suis devenu rare dans le milieu africain, car j'ai compris que mes frères et soeurs sont des esclaves spirituels qui peuvent sacrifier le continent pour entrer au Ciel des Eurasiatiques. "Qui peuvent" n'est pas le terme adéquat, Il faudrait dire "Qui sacrifient".

Ils ne prient plus leurs ancêtres, ils ne citent plus le nom de leurs parents. Ils ne rêvent plus d'aller retrouver leurs propres enfants qui sont déjà morts, leurs propres amis qui sont déjà partis, ils ne rêvent que d’Abraham, Jésus et Marie. Ils ont perdu et perdent beaucoup de temps pour s'occuper des Noms qui n'ont besoin de rien, au lieu de s'occuper des hommes, des femmes, des enfants, des pays, qui ont besoin de beaucoup de choses.

Je ne peux pas suivre le mensonge et le Dieu des menteurs. La Bible ment. Ce livre est raciste, négrophobique. Le Coran aussi.
Au Diable, le Dieu de ces religions! Le Diable est le dieu de ces religions. L'Enfer, ces églises qui sont entrain de vous distraire pendant qu'on tue, qu'on pille et qu'on viole l'Afrique et le Monde. Pourquoi célébrer la résurrection de Jésus et non celle d'Osiris? Entre les deux légendes, il n'y a que le nom du Noir Wsir qu'on a changé par le nom du Rouge-Pâle Jésus (t-Is > Isis / Dyese/ Jêse). L'histoire de la résurrection est négro-africaine et elle est antérieure à la première Dynastie de la Vallée du Nil. C'est du PLAGIAT théologique et spirituel.

Après ma mort, je ne veux pas qu'un Africain ou une Africaine vienne prononcer le nom de Jésus ou d'une autre Divinité étrangère devant mon corps ou sur ma tombe. Que mes ami(e)s eurasiatiques le fassent, c'est normal. Je ne suis pas contre. Ils ne peuvent parler et prier autrement. C'est le Dieu de mes Ancêtres et mes ancêtres que j'invoque pour eux. Je refuse catégoriquement qu' un(e) Négro-Africain(e) vienne avec Allah ou Jésus sur ma tombe. Il n'y a pas d'exception à cette règle. Si les Imams, les Évêques et les moines Africain(e)s ne connaissent plus les prières de nos ancêtres, s'ils ne savent plus louer le Dieu de nos ancêtres, qu'ils se taisent. Ils peuvent informer Kimbangu, Lumumba, Mandela, Malcom X, Bob Marley, SANKARA, KIMPA Vita, TUTAKAMUNA, SHABAKA, Cheikh ANTA DIOP, Césaire, CHAKA Zulu, ... ainsi que mes parents pour qu'ils viennent me chercher pour passer à l'autre rive.


Tel est mon testament spirituel.


Mubabinge Bilolo wa Kaluka Mfwadi

-----------------------

Source: www.bantura.blogspot.com/ (Lu le 19. Avril 2011)







Kommentare

Keine Einträge

Kommentarformular

öster News from Österreich News from Deutschland News from Schweiz News from Österreich News from Deutschland News from Schweiz
21. September
2017mehr
Donnerstag

Suchen & Finden



Letzte Kommentare

Keine Einträge

designed and implemented by BILCOM